Page d'accueil 

Publiés en ligne

Retour classés par thèmes 

Documents classés par dates
Documents originaux  

 

2000 : 08 - 09 - 10 - 11 - 12   
2001 : 01- 02 - 03 - 04 - 05 - 06 - 07 08 - 09  10 11 12  
2002 : 06 11
2003 : 03 04 06 11
2004 : 04 09  11
2005 :
01 03 04 08 09 11
2006:
01 02 05 07 11 12
2007 : 02 04 06 07 08 12

2008 : 02 04 08 09 10

2009:  01 02 03 04 05 09 10 11 12
2010:
02 03 07 11

2011 : 03 06 07 10
2012 : 01 04 09 10 12
2013: 01 05 08 09 10 12
2014: 02 04

 

Accès aux  Packs 2013 de document en PDF


vers les thèmes classés par  catégories
  
    
vers classement alphabétique

Dates

Thèmes

Contenu

2000

Août 
2000

Le mythe de la transaction
3 pages
Thierry TOURNEBISE

Le patient doit il payer sa thérapie pour que celle-ci soit efficace? Doit-on croire que l'efficacité est lié à ce type de transaction. Peut-on s'interroger sur la pertinence de cette croyance qui est devenue un dogme.

Septembre
2000

Liberté et richesse
de pensée

7 pages
Thierry TOURNEBISE

Être libre des écoles de pensée sans en rejeter aucune. Nécessité d'une pensée structurée mais libre. Danger de l'esprit sectaire. Savoir être libre, même de la liberté.

Octobre
2000

La recherche
d'emploi

7 pages
Thierry TOURNEBISE

Surtout ne pas chercher à "se vendre" mais plutôt à "vendre sa production". Être celui qui "vend une production" et non celui qui "demande un emploi". Pour être efficace, mieux vaut raisonner de façon plus valorisante. Cet article est aussi utile aux chercheurs d'emploi qu'aux responsables d'entreprises

Faire clairement la différence entre le "producteur", ses "compétences" et sa "production": Le producteur loue sa compétence (salaire) et vend sa production (salaire). 

Novembre
2000

Le piège de
l'empathie

6 pages
Thierry TOURNEBISE

Il est impossible et de toute façon néfaste de se mettre à la place de l'autre. Car dans ce cas on ne voit que sa propre imagination et on s'éloigne de lui. Il est préférable de savoir être distinct, sans être distant. Cela permet d'être chaleureux, sans être vulnérable et surtout cela permet de vraiment comprendre et respecter l'autre. C'est le fondement d'un échange ou d'une aide efficace.

Décembre
2000

Éclairer 
sans produire d'ombre

Entre conflits et ouverture d'esprit
7 pages
Thierry TOURNEBISE

Tout en éclairant, la lumière génère des ombres. Cette loi de la physique, s'applique aussi à la psychologie. Mais en psychologie, curieusement, ces ombres nous éclairent, mettant en lumière ce qui, en nous, attend d'être vu, aimé et accueilli par nous-mêmes.  Elles sont comme des passages vers ce qu'il y a de plus précieux en nous et qui attend d'être entendu, reconnu! Ces ombres sont en fait une sorte de passage vers nous-mêmes.

2001

Janvier
2001

La bonne distance dans le management
8 pages
Thierry TOURNEBISE

Comment être suffisamment  humain, sans pour autant tomber dans l'affectivité. La paternalisme ou le copinage sont des ennemis du management de qualité mais la distance et la manque de chaleur humaine aussi. Cet article vous permettra de vous y retrouver dans ces apparentes contradictions.

Pour qu'il y ait une production, il faut que le producteur existe. pour qu'il existe, il doit avoir le sentiment d'être  reconnu. Pour qu'il se sente reconnu, le cadre ou le directeur adoptera des comportements qui ne sont ni de la manipulation, ni du paternalisme, mais de la communication dans le sens "assertivité". La qualité du management permet de pourvoir critiquer une production sans détour (en bien ou en mal) sans pour autant porter atteinte au producteur qui doit, lui, garder sa créativité et sa motivation (ou en trouver quand il en manque)

Ce document évoquera comment aborder des différences de points de vue et conflits, comment réaliser un entretien individuel, un recentrage de production,  un partage d'information. il sera fait la différence entre "faire passer une information" (efficacité) et "convaincre" (contre production et fragilisation)

Février
2001

La Passion 
7 pages
Thierry TOURNEBISE

Le mois de février, mois de la St Valentin méritait un article sur la passion. La passion attache en attendant que l'amour apparaisse. Il s'y trouve une "alchimie"  étonnante à découvrir pour mieux comprendre certains apparents caprices de la vie.

Mars
2001

Un quelqu'un en habit de personne
7 pages
Thierry TOURNEBISE

Être soi

Avril
2001

Le non savoir source de compétence
13 pages
Thierry TOURNEBISE

Nous avons l'habitude d'accroître notre compétence par le fait de savoir plus. Mais en communication et en psychothérapie, l'aptitude à ne pas savoir est tout aussi importante. Apprendre à ne pas savoir à la place de l'autre, et même parfois à ne pas savoir du tout, est de la première importance pour progresser vraiment.

Mai 
2001

Personnes âgées
19 pages
Thierry TOURNEBISE

Mieux comprendre les personnes âgées et ce que représente l'accueil en maison de retraite. Délicatesses et violences ordinaires. Ce qui fait la qualité des soins et de la communication. Savoir vraiment favoriser l'autonomie et la santé mentale. Mieux comprendre la source des syndromes de glissement (quand la personne ne veut plus vivre). Augmenter sa capacité à proposer un accompagnement de qualité, y compris dans la fin de vie.

Juin
2001

Dépression et suicide
17 pages
Thierry TOURNEBISE

La dépression et le suicide sont malheureusement des phénomènes particulièrement fréquents au printemps (le plus grand nombre est au mois de mai) . Les suicides ont doublés en 25 ans, c'est aujourd'hui la première cause de mortalité des 25-34 ans. Chaque année le suicide tue plus que les accidents de la route et le sida réunis. Cet article vous propose de mieux comprendre, aider ou prévenir de telles situations, si nombreuses et dramatiques qu'elles font partie des priorités de santé publique.

Juillet
2001
Août

Se comprendre avec ou sans mots
Thierry TOURNEBISE

Chaleureuse rencontre avec soi-même
Thierry TOURNEBISE

Pas d'article d'ici la rentrée, mais publication de l'introduction et de la table des matières des deux ouvrages "Se comprendre avec ou sans mots"  et "Chaleureuse rencontre avec soi-même" 

Septembre
2001

l'Assertivité
13 pages
Thierry TOURNEBISE

L'assertivité est le mot par lequel les psy et consultants en communication nomment une attitude dans laquelle il y a en même temps affirmation de soi et respect d'autrui. Cet article décrira les règles qui permettent en même temps d'assurer le respect d'autrui et celui de soi-même, l'affirmation de soi et l'humilité, la capacité à dire, autant que celle à entendre. L'assertivité est l'attitude dans laquelle le partage de points de vue différents devient possible sans conflits.

Octobre
2001

L'écoute thérapeutique
Cœur et raison en psychothérapie
Thierry TOURNEBISE

Ce mois-ci,  sortie de l'ouvrage  "L'écoute thérapeutique" chez ESF édition à la collection "Art de la psychothérapie". A cette occasion, publication sur ce site de l'avant propos et de la table des matières détaillée du livre.


novembre
2001

Stress et mieux-être 

16 pages
Thierry TOURNEBISE

Plus de vie, moins de conflits. Un regard nouveau sur ce qu'est le stress, sur ce qu'il signifie et sur ce qu'on peut en faire. 

Le stress souligne souvent ce sur quoi, et surtout ceux sur qui,  nous avons omis de mettre notre attention. L'attention à soi, l'attention aux autres, la différence entre ce qui est apparent et ce qui est réel dans nos situations quotidiennes. 

Pareils à des "liens hypertexte" jalonnant notre existence,  le sensations de stress sont une invitation à mieux prendre soin de soi et à mieux prendre conscience des autres. Le stress permet "d'ouvrir les fichiers de notre vie" qui nous permettront d'accéder à un réel mieux-être.

Décembre
2001

La mère et l'enfant
de la conception
 à la naissance
28 pages (sur 1 page web)
Thierry TOURNEBISE

fractionné en plusieurs pages web
 (téléchargement plus rapide)

Conception, grossesse, naissance, accompagnement. 

De la conception à la naissance, le cheminement d'un enfant et de ses parents. Ce qui fait la qualité, la délicatesse et parfois les difficultés de chacune de ces étapes.

Une rencontre avec l'enfant que l'on a ou que l'on va avoir, mais aussi une rencontre avec l'enfant que l'on a été.

2002

en 2002

A partir de 2002, la publication des articles ne sera plus mensuelle mais semestrielle

Décembre 2001, vous trouvez 497 pages sur ce site, dont plus de 200 pages d'articles 


Juin 
2002

Le Danger
de Convaincre

17 pages
Thierry TOURNEBISE

Être compris sans porter atteinte à l'intégrité de son interlocuteur.

Il est souvent conseillé d'être convaincant. Que ce soit pour trouver un emploi, pour avoir de la promotion, pour vendre si on est commercial ou même pour soigner.

Il semble judicieux d'amener autrui à adopter ce qu'on pense, c'est même une croyance moderne... mais elle est nuisible, car convaincre c'est détruire un peu !

Convaincre, même pour aider ou rassurer, est maladroit, dangereux et inefficace. Vous découvrirez dans cet article comment partager des points de vue avec efficacité, mais aussi avec respect... Comment être compris sans porter atteinte à l'intégrité de son interlocuteur.

 

Novembre 
2002

La Reformulation
23 pages
Thierry TOURNEBISE

La reformulation est à la fois une notion très connue et très ignorée, même chez de nombreux professionnels croyant la maîtriser.

Alors qu'elle est un fondement de la communication, de l'aide et de la psychothérapie, la reformulation a souvent perdu toute sa substance, pour n'être plus qu'une sorte de

Je vous proposerai ici, avec la lecture de cet article, de lui rendre sa juste dimension, sa chaleur humaine et son efficacité. 

Elle ne peut résulter d'une maîtrise technique,  mais d'un état d'esprit longuement abordé dans ce texte. Tous les enjeux verbaux et non verbaux y sont décrits avec nuances et précision.

2003

mars 
2003

Aider le malade alcoolique Addictions
19 pages
Thierry TOURNEBISE

Comprendre et aider le malade alcoolique ainsi que les personnes souffrant d'addictions. 

Les mécanismes de la dépendance, les causes et les moyens de s'en libérer. Qualité de l'aide et humanisation de l'approche. 

Le déni de l'alcoolique, mais aussi le déni de ceux qui l'aident et ne savent pas reconnaître sa raison. 

Les causes de la vulnérabilité et des rechutes. Moyens de sécuriser la stabilisation de l'abstinence.

Avril
2003

Humaniser la fin de vie
31 pages (sur 1 page web)
Thierry TOURNEBISE

fractionné en plusieurs pages web
(téléchargement plus rapide)

Accompagnement, respect, humanisation de cette ultime étape de l'existence

Cet article est destiné à tout soignant ou tout particulier désirant mieux comprendre la fin de vie et souhaitant apporter une aide de qualité à des proches ou des patients dans cette situation. 

Il est aussi dédié aux personnes qui, étant eux-mêmes en fin de vie, ne trouvent pas l'écoute et le réconfort dont ils auraient besoin.

Vous trouverez dans les chapitres ci dessous de quoi aborder ce thème avec sensibilité mais sans affectivité, avec chaleur mais sans vulnérabilité, avec lucidité mais sans intellectualisme. 

30 pages de lecture pour vous accompagner dans votre réflexion avec nuances, délicatesse et précision.

juin 
2003

Apaiser violence et conflits
32 pages
Thierry TOURNEBISE

Comprendre comment l'être humain passe de l'animalité à l'humanisation. 

Faire le point sur les différentes violences actuelles. En comprendre les raisons et les pièges. Y reconnaître ce qui concerne les moments ordinaires de la vie, qu'il s'agisse des violences que nous subissons ou de celles dont nous sommes l'auteur.

Savoir se comporter face à ces violences qu'elles soient discrètes ou importantes. Savoir mieux prendre soin de soi

novembre
 2003

Résilience
28 pages
Thierry TOURNEBISE

Quoi que très utilisé actuellement, ce mot est néanmoins mal connu et mal compris. Le clarifier sera l'occasion de mieux comprendre les enjeux profond d'une psychothérapie. 

Nous pourrons y cerner ce qui fait la stabilité d'une personne face à une situation difficile: 

- intégration réelle

- compensation à long terme 

- compensations à court terme

2004

avril
2004

Communication thérapeutique
Relation d'aide
43 pages (sur 1 page web)
Thierry TOURNEBISE

fractionné en plusieurs pages web
(téléchargement plus rapide)

Cet article (ou publication),  est destiné à mieux comprendre ce qui fait l'efficacité d'une aide psychologique.

Le but est de pouvoir accomplir une telle aide en augmentant sa capacité à
développer l'humanisation, mais avec moins de vulnérabilité,
être plus proche des patients, mais en restant distincts, 
à en être distinct, mais sans en être distant,
à savoir aider autrui, mais sans oublier de s'aider soi-même.

septembre octobre
2004

Quand le savoir 
ferme l'esprit
Thierry TOURNEBISE

Article publié dans le numéro 23 de psychanalyse magazine,

 Article iinspiré du "non savoir source de compétence"

novembre
2004

Ne plus induire de culpabilisation
26 pages
Thierry TOURNEBISE

Ne plus induire de culpabilisation chez les patients et les parents. 

Comprendre les attitudes involontairement culpabilisantes et dévalorisantes. 

Possibilité d'humanisation thérapeutique, tant pour les patients que pour les praticiens

Novembre décembre
2004

Douter c'est grandir
Thierry TOURNEBISE

Article publié dans le numéro 24 de psychanalyse magazine. 

Découvrir comment ne plus souffrir du doute et en faire un allié vers plus d'affirmation de soi

2005

Janvier Février
2005

Sans rancune ni pardon
Thierry TOURNEBISE

"Ne pas être béni oui oui" est le titre choisi par la revue pour cet article que vos trouverez dans le numéro 25 de psychanalyse magazine. 

 mars  
2005

 

 Libido, amour et autres flux
37 pages
Thierry TOURNEBISE

destiné aux professionnels

Différence entre "Libido" et "Amour"

Les FLUX: Ecoulement d'énergie (libido) - Ecoulement de Vie (existentiel)- Ecoulement d'action - Ecoulement de pensées et raisons - Ecoulement d'émotions

Les THERAPIES  qui s'occupent de ces flux et proposent d'en réguler l'équilibre : Psychanalyse, Maïeusthésie, Thérapies Comportementales et cognitives, Thérapies Psycho corporelles

Mars  Avril
2005

DOSSIER : L'intelligence, cette puissance qui est en nous
La théorie des ensembles est en nous
Thierry TOURNEBISE

Article publié  dans le numéro 26 de psychanalyse magazine.  L'inconscient et l'intelligence qui est en nous. "Nous avons avantage à être des chercheurs de raison plutôt que des chercheur d'erreurs"

  août  
2005

Psychologie et violence
 dans le grand âge

35 pages

Psychologie du sujet âgé. Déclin physique mais poursuite du développement psychique. Ne pas confondre qualité cognitives et développement de Soi . Situations de violences familiales, soignantes et institutionnelles, que celles-ci soit involontaire ou réfléchies. Possibilité d'y remédier.

Septembre Octobre
2005

DOSSIER : Trouver sa place aujourd'hui
Thierry TOURNEBISE

  Publié dans le numéro 29 de "psychanalyse magazine" qui se nomme dorénavant "PSYmagazine". 

Novembre
2005

ça, Moi, Surmoi, Soi
28 pages
Thierry TOURNEBISE

destiné aux professionnels

Ces mots, pourtant très utilisés sont souvent mal connus. Il arrive même qu'on en inverse les significations comme pour le Soi qui est souvent confondu avec le Moi ou même avec le ça.  

Ce document permettra de préciser les significations et les sources (en français, en allemand et en anglais) et de clairement différencier la libido, l'objectal, l'existentiel, les pulsions de vie et de survie.

Le projet est ici surtout de replacer ici ces concepts dans une compréhension du quotidien de la vie de chacun d'entre nous. Nous y trouverons également les rapports avec la thérapie maïeusthésique

Décembre- Janvier
2006

DOSSIER: Accéder à la paix Intérieur
Soyons Résilients
Thierry TOURNEBISE

Publié dans le n°29. Le titre adopté pour la revue est désormais "Signes et Sens" Psycho - Bio - Santé - Bien être

2006

Janvier 
2006

 

Nouvel habite an
POÈME
Bonne année 2006
Thierry TOURNEBISE

Poème à l'occasion du nouvel an, 
en cadeau pour bien commencer l'année

Février
2006

Professionnaliser l'accueil
L'humanisation au secours de la performance
31 pages
Thierry TOURNEBISE

L'humanisation vient ici optimiser la performance. Il peut sembler curieux d'associer les notion d'humanisation et de professionnalisation, mais c'est justement ce qui fait la pertinence de ce document. 

La qualité de l'accueil est liée à des connaissances techniques, mais aussi et surtout à l'approche humaine du client, de l'usager, du patient, du fournisseur pour l'accueil externe et à l'approche des collègues, directions, collaborateurs pour l'accueil interne en inter service

Il est possible d'optimiser la qualité tout en diminuant le stress. Il résultera de ce qui est exposé dans document : une meilleure gestion des situations de violence ou d'agressivité, plus d'aisance pour faire face aux situations délicates, mais aussi une meilleure performance dans  les situations habituelles. Nous y trouverons donc aussi une source de motivation, et un remède à l'usure professionnelle 

Ce document comportera de nombreuses réponses aux difficultés communicationnelles rencontrées et  des exemples concrets de situations pour venir illustrer les éléments théoriques abordées 

Mai-Juin
2006

DOSSIER: Choisir la liberté et en profiter
Il faut arrêter le clonage mental
Thierry TOURNEBISE

Publié dans le numéro 32 de  "Signes et Sens" Psycho - Bio - Santé - Bien être" I

Juillet 
2006

Anorexie
18 pages
Thierry TOURNEBISE

Abordant ce thème du point de vue d'un sujet anorexique recevant différents types d'aide, ce document permet d'envisager l'accompagnement et la compréhension sous un nouvel angle. 

Le sujet anorexique y trouvera l'expression d'un certain nombre de choses ressenties et difficiles à formuler vis à vis de ceux qui l'entourent ou le soignent. 

Les proches y trouveront un moyen de mieux comprendre celui ou celle qu'ils aiment et qui leur font tant de soucis avec leur  pratique alimentaire hors norme

Novembre 
2006

René DESCARTES
L'élan d'une Science Humaine
32 pages
Thierry TOURNEBISE

Création d'un "coin philo" sur le site.

L'élan d'une Science Humaine

Nous découvrons ici René Descartes comme un homme sensible, ouvert, respectueux des pensées d'autrui,  pour qui l'intuition est aussi importante que la rigueur. Il a fondé son approche sur le doute et l'humilité, ainsi que sur la confiance en le bon sens, dont ceux qui n'ont pas encombré leur esprit de connaissances, sont à ses yeux mieux pourvus. 

Une publication comportant de nombreuses citations, des liens avec la communication et la psychologie ainsi que quelques rapprochements avec d'autres philosophes.

Décembre
2006

Flocons de Temps
POÈME

Poème offert  avec tous les souhaits 
d'un joyeux noël 2006 et d'un heureux nouvel an 2007

2007

Février 
2007

Pédagogie 
Sapiens et sapidité
40 pages
Thierry TOURNEBISE

Dans cette publication sur la pédagogie, je propose quelques réflexions et informations utiles aux enseignants ou aux formateurs. Le but étant la transmission d’un savoir, d’un savoir faire, ou d’un savoir être, nous aborderons trois catégories d’éléments :

1 Quelques définitions et réflexions sur les mots nommant la pédagogie et sur le mot « pédagogie » lui-même

2 L’exploration de plusieurs moyens ou approches, mises en œuvre pour aboutir à la réalisation de cette transmission (exposé didactique, participation, mises en situation, illustrations, expérimentations, pédagogie de la découverte, suggestopédie, gestion mentale... etc)

3 La composante humaine de la pédagogie liée à la qualité de la communication avec un groupe. Qualité de l’attention et de la motivation, capacité à faire face à des objections, à des tensions, des dispersions…etc

avril 
2007

Premier temps de Mars
POÈME
Thierry TOURNEBISE

Poème offert aux lecteurs, 
à l'occasion du printemps 2007

Avril 
2007

Goûter un supplément de vie
26 pages
Thierry TOURNEBISE

Ce document est une réflexion philosophique sur ce qui procure un supplément de vie. Cela ne vient pas, semble-t-il, de sa durée, mais de notre capacité à la vivre vraiment. 

Les philosophes Épictète, Marc-Aurèle, Épicure... nous en ont parlé au premier siècle. Mais des contemporains, y compris des scénaristes et réalisateurs de films aussi. 

Vous trouverez ici une réflexion originale tenant l'être humain en haleine depuis de nombreux siècles, et à travers différents moyens d'expressions philosophiques ou psychologiques

juin 
2007

Maternel instant
POÈME
fête des mères
Thierry TOURNEBISE

Poème publié à l'occasion de la fête des mère 2007
comme un écho de bienveillance envers la maternité

Juillet
2007

Le focusing
20pages
Thierry TOURNEBISE

Le focusing a été développé par Eugène GENDLIN vers les années 60. Psychologue et philosophe proche de ROGERS, il a travaillé avec lui de nombreuses années de façon très rigoureuse, sans toutefois s'éloigner de la sensibilité qui fait la qualité d'une psychothérapie. De nombreux points du focusing sont proches de la maïeusthésie, même si les deux approches ne se confondent pas. Cette publication permet de découvrir le focusing et de situer les deux approches l'une par rapport à l'autre, sans jamais les mettre en concurrence.

août 
2007

Bientraitance
23 pages
Thierry TOURNEBISE

Nous entendons de plus en plus parler de "bientraitance". Ce mot comporte en même temps une grande générosité et une grande ambiguïté. Cette publication à pour but de permettre à chacun d'être dans la délicatesse qu'il souhaite réellement offrir à ceux dont il s'occupe, et d'échapper aux pièges qui le conduisent involontairement à produire des "violences douces" 

 décembre 
2007

Le positionnement du praticien dans l'aide ou la psychothérapie

21 pages
Thierry TOURNEBISE
Psy, soignants travailleurs sociaux

Il s'agit, dans cette publicaiton, d'aborder la subtilité du positionnement du praticien. La façon dont il considère son patient, et la façon dont il se positionne face au problème de celui-ci, déterminent l'efficacité du soin psy.

Ce document, contient des éléments incontournables pour apporter un soutien psychologique.  Vous y trouverez des points, à la fois subtils et concrets, qui sont particulièrement étudiées et mises en oeuvre, dans le niveau III de la formation  "Communication thérapeutique"

2008

février
2008

L'art d'être communicant
Thierry TOURNEBISE

Réédition 2008 de "se comprendre avec ou sans mots (de 1995) Manuscrit entièrement remanié, schémas refaits et plus nombnreux

avril
2008

Psychopathologie
28 pages 
Thierry TOURNEBISE
destinées aux
Professionnels psy

Ce document est particulièrement déstiné aux praticiens et développe des notions permettant d'ouvrir de nouveaux aspects dans le domaine de la psychothérapie. 

Certains lecteurs néophites pourront y trouver un langage trop psy, car de nombreuses notions de psychopathologie y sont abordées méthodiquement.

Les praticiens y trouveront eux une synthèse et une ouverture nouvelle sur les problèmes de sémiologie,  d'étiologie, de pathogénèse et de psychothérapie.

Aout
2008

Eloge de la différence

21 pages
Thierry TOURNEBISE

Considérer la différence comme une opportunité, une source de réjouissance et un moyen de mieux connaître le monde n'est pas habituel. 

Dans notre culture, d'un côté on lutte contre la pensée unique, et d'un autre on a tendance à promouvoir le fait d'être convaincant (curieux paradoxe!). 

Je vous propose ici une reflexion sur la différence, permettant de mieux en comprendre les enjeux et les richiesses, peremettant de mieux  vivre avec celles qui sont en l'autre autant qu'avec celles qui sont en nous.

septembre
2008

 

Validation existentielle

22 pages
Thierry TOURNEBISE


La validation existentielle est un point majeur en psychothérapie, intervenant dans la qualité de l'aide et de l'accompagnement psychologique. De nombreux auteurs, praticiens ou théoriciiens, l'ont déjà abordée implicitement, mais nous trouvrons là un énoncé précise de ce type de validation, venant éclairer ce qui fait l'éfficacité d'une aide psychologique.

Cette publication vient compléter celles sur "le positionnement du praticien", sur "la psychopathologie" et sur "la communication thérapeutique".

octobre
2008

Abraham Maslow
Psychologie humaniste à redécouvrir

30 pages
Thierry TOURNEBISE

Je vous propose de découvrir l’approche particulièrement humaniste d’Abraham Maslow. Docteur en psychologie, il est surtout connu pour la « pyramide des besoins » dans laquelle ses successeurs, par indélicatesse ou par incompétence, l'ont induement enfermé.  Cette représentation architecturale n'a jamais été évoquée par Maslow lui-même. Elle est hélas si réductrice qu’elle nous éloigne de la profondeur de qu’il a souhaité nous transmettre.

Maslow nous invite plutôt à considérer l’humain du point de vue de son humanité, de son potentiel et non de ce qui pourrait être mauvais en lui. Il propose un regard très innovant sur la façon de considérer la psychopathologie. Il nous offre une subtile observation du fonctionnement social (synergie), de la façon que les individus ont de vivre entre eux, de la façon qu’ils ont aussi de vivre avec eux-mêmes, dans la reconnaissance ou dans l’oubli de leur propre nature.

2009

Jour de l'an 
2009

Le sens du temps
POEME
Bonne énnée 2009
Thierry TOURNEBISE

Poème offert aux lecteurs du site pour la nouvelle année 2009
et en hommage à Henri Bergson pour qui le temps est continuité

fevrier
2009

Vivre son couple
Crises, croissances et saveurs conjugales

36 pages
Thierry TOURNEBISE

Le projet est ici humblement le suivant : donner quelques éclairages permettant de ne pas manquer les richesses de ce qu’il y a à vivre dans sa vie conjugale ; mieux comprendre le sens des tensions et incompréhensions ; mieux découvrir les moyens par lesquels il est possible de grandir à travers l’expérience qu’il nous est donné de vivre ; ne pas manquer ces précieuses sources qui se présentent dans notre vie avec l’autre.

Qu’il s’agisse de la rencontre, de la passion, du quotidien, de la sexualité, de l’amour, de l’usure, de la maturation, … tout cela mérite quelques développements, depuis le moment de la rencontre, jusqu’à la maturité conjugale.  

mars
2009

Définition de la maïeusthésie
5 pages en PDF
Thierry TOURNEBISE
définition détaillée destinée aux professionnels

Le mot « maïeusthésie » définit d’une part une certaine approche de la communication, et d’autre part une façon innovante d’envisager et de mettre en oeuvre l’accompagnement psychologique.

Mars
2009

Déni de grossesse
Grossesse inconsciente

14 pages
Thierry TOURNEBISE

Cette publication est destinée autant aux femmes ayant vécu cette circonstance de « grossesse inconsciente », qu’aux adultes nés jadis d’une telle grossesse, qu’aux soignants, médecins, psychologues et psychothérapeutes devant accompagner ces personnes, juste après la circonstance, ou longtemps après celle-ci.

Nous verrons ci-dessous que la dénomination « déni de grossesse » n’est pas très heureuse et qu’elle risque même de détourner le praticien d’un accompagnement correct, tant pour la mère que pour l’enfant. Nous aborderons comment se positionner face aux êtres ayant vécu cette expérience, comment leur offrir un accompagnement de qualité, comment leur permettre d’aboutir à une salutaire intégration de ce qui est en eux et doit être reconnu et réhabilité avec justesse.

Dans ces situations, la souffrance est telle que ces êtres méritent un accompagnement de qualité, afin de « toucher » la paix dont ils ont besoin pour se retrouver… pour que la mère se retrouve, pour que l’enfant se retrouve... et aussi pour qu’ils se retrouvent entre eux.

Avril
2009

De l'espace et du temps
Existence, paranoïa et schizophrénie

28  pages
Thierry TOURNEBISE

Voici un article plutôt philosophique que psychologique, proposant de prendre le biais de l’espace et du temps pour explorer les mots « paranoïa » et « schizophrénie ».

Ce document ne prétend pas tout cerner, ni encore moins tout dire, sur ces deux mots, ni sur les maux psychiques qu’ils sont sensés décrire. Il prétend seulement les aborder avec un regard nouveau, et faire gagner une certaine souplesse à notre pensée.  

 

Mai
2009

La Gestalt Thérapie
fut une révolution dans les concepts
34 pages
Thierry TOURNEBISE

Je n’avais rien publié, jusqu’à ce jour, sur la Gestalt-thérapie. Or la révolution que cette approche a représenté dans les concepts et les méthodes de psychothérapie méritait un article à soi tout seul. Ainsi que je l’ai déjà fait pour l’approche humaniste d’Abraham Maslow et pour le focusing d’Eugène Gendlin, je vais vous proposer ci-dessous d’en découvrir les nuances… ou de les savourer en les lisant sous un nouveau jour, si vous les connaissez déjà. 

Le mot « Gestalt-thérapie » est très connu aujourd’hui, mais les subtilités des fondements de cette approche le sont généralement beaucoup moins.

Le mot « gestaltisme » vient du mot allemand « Gestalt » qui « désigne un arrangement, une configuration, une forme particulière d’organisation des parties constitutives d’un ensemble » (Perls, 2009, p22). Cette notion d’ensemble, de parties et de formes  conduira à reconsidérer le regard porté sur l’individu et la psyché.    

septembre 
2009

tout le site 
en 5 Packs PDF

plus de 1000 pages 
en 5 tomes paginés
impression recto/verso
table des matières
Thierry TOURNEBISE

Utiles
-Pour les citations dans les ouvrages ou les travaux d‘étude (mémoires, thèses, TFE …etc). Cela facilite les citations, avec référence de page, pour les bibliographies. Chaque document a une année de publication, et chaque nouvelle édition sera datée.
-Pour votre propre bibliothèque: Cela permet aussi d’avoir un document synthétique, avec un sommaire, où les publications du site sont regroupées par thèmes.

Il s’agit ici d’un service supplémentaire pour lequel il vous est demandé une petite contribution de 3€ par pack. Cette modeste somme permettra de financer la maintenance du site (pour tous ceux qui ne souhaitent pas ou ne peuvent pas acquérir ces packs, je rappelle que tous les documents sont gratuitement disponibles en HTML sur tout le site).

octobre
2009

Stress et travail
La joie et la blessure
Mieux comprendre 
les Risques Psycho Sociaux

23 pages
Thierry TOURNEBISE
***document ne figurant pas 
dans les
packs 2009***

Avec d’une part le rapport Joseph Stiglitz (prix Nobel d’économie) et, d'autre part, la vague de suicide à laquelle nous assistons hélas dans le domaine professionnel, nous ne pouvons que reconsidérer la place de l’humain dans le management.

Ce document sera particulièrement utile aux directeurs et aux cadres, à toutes personnes ayant responsabilité d’équipe. Le stress (jusqu’à la mort !) ne doit pas être une fatalité et nous pouvons reconsidérer les fondements de ce qui fait un management de qualité, tant pour optimiser le fonctionnement de l’entreprise que pour la qualité de vie de ceux qui y travaillent.

novembre
2009

Fausse couche
un deuil à prendre en compte

18 pages
Thierry TOURNEBISE
***document ne figurant pas 
dans les
packs 2009***

S’il est évident qu’une fausse couche tardive peut être particulièrement traumatisante, on aurait tord de penser que celles survenues en début de grossesse soient vécues de façon anodine !

Ces quelques lignes vont proposer un regard délicat et subtil sur cet événement qui marque particulièrement la vie d’une femme et qui est souvent mal compris par l’entourage. L’ex-parturiente en reste généralement blessée et ne peut que taire ses ressentis, tant ceux-ci ne sont pas entendus, que ce soit par les proches (même très aimants) ou que ce soit par les professionnels des soins et de la médecine (même très compétents)

Décembre 
2009

La maladie d'Alzheimer
29 pages
Thierry TOURNEBISE
*

***document ne figurant pas 
dans les
packs 2009***

Les spécialistes prévoient que la maladie d’Alzheimer menace de toucher quatre fois plus de monde d’ici à 2050. Malheureusement, ce sujet est trop souvent abordé sous l’angle unique d’une maladie passive, subie comme une malchance inéluctable, comme une pathologie incurable… à laquelle la réponse médicamenteuse serait le seul éventuel espoir.

Tous les avis méritent d’être pris en compte, mais j’ai eu à cœur ici de vous proposer un regard différent sur ce thème. Quelques praticiens renommés, psychiatres ou psychologues, remettent en cause cette fatalité de l’incurabilité, et même jusqu’à la nature du diagnostique. Ces remises en cause concernent tant le phénomène psychologique que le phénomène neurologique, et surtout ce qui les relie entre eux. Nous verrons aussi que les moyens d’accompagnement peuvent être abordés avec de nouvelles subtilités.

2010

Février 
2010

Les mots et les intuitions

33 pages
Thierry TOURNEBISE

***document ne figurant pas 
dans les
packs 2009***

Les mots ne semblent être que des sons ou des conventions de sens, différents selon les langues. 

En regardant de plus près nous pouvons découvrir que ce ne sont pas de simples conventions et que ce qu’ils contiennent est bien plus précis qu’il n’y paraît. Nous trouvons même un lien étroit entre l’évolution de la conscience et celle des mots. 

Plus nous évoquons des choses subtiles, plus nous avons besoin de mots précis. Néanmoins ce regard concerne plus la conscience que l’intellect et il est regrettable que ce dernier s’empare souvent de la question sémantique sans laisser à la conscience la possibilité d’y trouver les délicates nuances de la vie.

mars
2010

Ménopause
33 pages
Thierry TOURNEBISE

***document ne figurant pas 
dans les
packs 2009***

Cette étape de l’existence surprend souvent les femmes. Bien sûr, elles savent que la ménopause existe, mais comme sur ce point il y a peu de paroles, peu d’échanges, le moment venu elles se retrouvent face à quelque chose qui souvent les bouleverse.

Tout n’est pas inconnu à ce sujet. Grâce aux émissions de télévision et à quelques articles remplissant les magazines, nous trouverons quelques discours sur : bouffées de chaleur, troubles hormonaux, libido en hausse ou en baisse, prise de poids chez certaines… 

Pourtant la situation émotionnelle qui en découle est si souvent occultée qu’il en résulte une grande surprise. Savoir que ça va arriver et en connaître les aspects techniques est une chose ! S’y retrouver en est une autre !                           

juillet
2010

Une autre psycho - logique
21 pages
Thierry TOURNEBISE

***document ne figurant pas 
dans les
packs 2009***

Quasiment toute notre pensée est basée sur une logique objectale (celle qui traite des objets, des choses, des faits) alors que pour approcher l’être humain nous avons besoin d’une logique subjectale (celle qui traite des sujets, des êtres, des ressentis).

L’une de ces logiques ne doit pas exclure l’autre, les deux ont leur importance. Pourtant, nous remarquons que l’aspect subjectal a été évincé de notre système de pensée. Croyant accéder ainsi à plus de rigueur et de justesse, la pensée se réduisit à l’étude de l’objet (et même de l’être humain en tant qu’objet).

Dans la logique de pensée qui traite des objets, nous avons d’un côté celui qui observe (qui est quelqu’un) et de l’autre ce qui est observé ou étudié (qui est quelque chose). Il se trouve que dans l’étude de la psyché, la pensée objectale fonctionne mal et même, comme nous le verrons un peu plus loin, dans certains secteurs de sciences physiques, quelle que soit la rigueur des protocoles ou des processus de mise en œuvre. Pour accéder à une meilleure compréhension de l’humain il est souhaitable d’ouvrir le champ à une nouvelle logique (à appuyer notre pensée sur de nouveaux fondements). Cela remet en cause nos « schémas tous faits » et peut nous dérouter au début, mais le sens qui s’en dégage peut rapidement nous aider à y voir plus clair.

novembre
2010

Sourire à la vie
23 pages
Thierry TOURNEBISE

***document ne figurant pas 
dans les
packs 2009***

Culturellement, nous n’avons pas appris à associer « réjouissance » et « conscience ».

En cette fin 2010, les médias nous annoncent qu’il est question de supprimer les notes dans l’enseignement primaire pour ne pas stresser les élèves, mais il s’agit de bien plus que cela : depuis bien longtemps il nous a été inculqué qu’on ne peut apprendre que dans la souffrance (comme pour l’enfantement). Il se trouve que savoir se réjouir de vivre et d'apprendre est bien plus profond et ne résulte pas d'un simple problème de notes ! En effet, nous nous sommes hélas implicitement soumis à l'idée que notre conscience ne peut évoluer que si elle se détourne suffisamment des plaisirs... sans pour autant expliciter de quoi il s’agit quand on parle de plaisirs (de sensibilité ou de compensations ?)

Par ces quelques lignes je souhaite contribuer à une réflexion sur le sujet afin de retrouver le sourire face à la vie et de pouvoir l’offrir à ceux qui nous entourent.

2011


mars 
2011

Le deuil
Comprendre et accompagner
22 pages
Thierry TOURNEBISE

***ne figure pas dans les packs 2011***

L’expression « il faut faire le deuil » est sans doute une des plus ravageuses qui soient. Une personne ayant vécu une perte n’aime pas entendre cela, d’autant que la façon dont c’est dit sous-entend un concept totalement erroné. Souvent « faire le deuil » est compris comme « il faut passer à autre chose ». Outre le fait qu’un tel propos soit indécent face au vécu de l’endeuillé, c’est totalement méconnaître la délicate et subtile nécessité de la douleur dans cette étape particulière de la vie.

Nous allons examiner comment le cheminement s’accomplit pour un être dans cette part exceptionnelle de son existence, et comment il peut être accompagné de façon plus pertinente dans ce processus infiniment précieux qui s’accomplit en lui.

Juin
2011

Symptômes
des alliés méconnus de la santé
26 pages
Thierry TOURNEBISE

***ne figure pas dans les packs 2011***

La notion de symptôme est généralement associée à « quelque chose qui ne va pas », dont il est le reflet. Cela donne à cette manifestation (psychique ou corporelle) une connotation a priori extrêmement négative. Or il se trouve que le symptôme est avant tout une manifestation, une expression, de quelque chose qui se passe dans le corps ou la psyché… et il arrive que ce quelque chose soit plus bénéfique que nuisible.

Qu’il s’agisse des manifestations corporelles ou des manifestations psychiques nous pouvons trouver soit un corps en train de mettre en œuvre des stratégies pour mieux s’en sortir, soit une psyché en train d’accomplir une organisation vers une meilleure individuation, vers une plus grande paix intérieure.

Nous aborderons essentiellement ici ce qui concerne la psyché et nous n’oublierons pas que rien ne peut être généralisé. S’il est évident qu’il ne s’agit pas de dire que « tout symptôme est l’expression de quelque chose qui va bien », il est par contre urgent de sortir de l’idée préconçue et systématique qu’il est forcément « l’expression de quelque chose qui va mal ». Nous avons là quelques paradigmes à réviser afin de penser plus librement face à ce qu’on nomme « psychopathologie ».

Juillet
2011

Irrepressible quête d'origines
La psycho, Darwin et le big bang

29 pages
Thierry TOURNEBISE

***ne figure pas dans les packs 2011***

La psychologie accorde une importance à notre vécu antérieur. L’histoire de notre famille, le vécu de chacun de nos parents ou grands-parents, jouent aussi un rôle dans notre psyché.

Toute personne ne connaissant pas ses géniteurs va, le plus souvent, un jour où l’autre se mettre à leur recherche. Avoir été entouré avec amour par des parents adoptifs aimants ne semble pouvoir remplacer la connaissance de nos origines.

Il se peut que  notre quête d’histoire de la vie, de l’histoire du monde ou même de l’univers, vienne de cet irrépressible besoin de connaître nos sources, et pas seulement d’une simple curiosité scientifique.

Tels des « adoptés » ayant perdu la trace de leur « famille originelle », nous regardons avec attention tous ces chercheurs qui tentent de découvrir d’où nous venons. Que de discours, de belles recherches et d’édifiantes découvertes ! Des personnes remarquables ont profondément réfléchit à ce sujet et ont fait avancer notre connaissance… pour toujours butter sur une sorte de limite inconnaissable.

octobre
2011

Être et conscience
de l'essence à l'existence

20 pages
Thierry TOURNEBISE

***ne figure pas dans les packs 2011***

 

Nous rencontrons en philosophie ou en psychologie des mots pour désigner le « quelqu’un » qu’est un « être humain » ainsi que les « éléments » qui le constituent. Ils sont utilisés de façon parfois un peu floue, alors qu’ils ont une signification bien spécifique... mais cette spécificité n’est pas toujours évidente. Dès que nous tentons d’accéder à plus de précision, il se révèle quelques incertitudes sur ce que nous tentons de nommer. Nos intuitions alors franchissent mal le seuil de la verbalisation.

Devrons-nous parler d’« existentiel » ou d’« essentiel » ? d’« Être », d’« humain », d’« individu » ou de  « sujet » ? de « psyché », d’« âme » ou de « conscience » ? Sans oublier le « Dasein » (être-là) ou l’« étant », ou bien le « moi » ou le « Soi » ? Dirons-nous qu’il s’agit d’un « Être » ou bien d’une « personne » ? Ces mots ne signifient pas la même chose, parfois ils sont proches, parfois ils sont éloignés. En les utilisant, nous commettons trop souvent au gré de nos paroles ou de nos écrits, des glissements de sens ou même des contresens, tant en philosophie qu’en psychologie.

Comme nous peinons plus qu’il ne parait à nommer ce « quelqu’un que nous sommes » et les « éléments » qui en découlent, je vous propose ici d’élucider le sens de quelques uns de ces mots (la liste n’est pas exhaustive) présents dans le langage des philosophes, des psychothérapeutes, des psychologues, des psychiatres ou des psychanalystes.

2012

Janvier 
2012

Non directivité et Validation
Guidance rencontre et reconnaissance
48 pages
Thierry TOURNEBISE

***ne figure pas dans les packs 2011***

La non-directivité et la validation ne sont pas des thèmes nouveaux. Plusieurs auteurs nous ont proposé des écrits sur ce sujet : Carl Rogers, Marschall Rosenberg, Roger Mucchelli, Claude Abric, Noami Feil, Max Pajet... Je l’ai aussi plusieurs fois abordé dans mes articles et ouvrages. Il se trouve que la mise en mots n’en est pas aisée et mérite encore une fois d’être réalisée (pour ne pas dire plus modestement « tentée » tant cela est délicat).

Le défi de ce texte est d’être précis, pragmatique, compréhensible, simple mais jamais simpliste, illustré, concret, et pourtant respectant toute la subjectivité qui en est indissociable. Cette publication ne prétend en aucun cas offrir « la vérité » sur ce thème. Elle propose simplement, par un nouvel angle, de contribuer à affiner une connaissance et un accès à une posture, permettant une écoute de qualité, un accompagnement signifiant.

Le champ concerné va de la simple communication jusqu’à l’approche psychologique, pouvant aboutir à une réelle psychothérapie (chacun de ces secteurs forts différents devant être considérés avec leurs spécificités, mais aussi en remarquant certains aspects qui leurs sont communs). Vous en trouverez de précieuses illustrations en fin d’article.  

Janvier 
2012

Mots de l'An
POEME
Bonne année 2012
Thierry TOURNEBISE

Poème offert aux lecteurs du site 
à l'occasion de la nouvelle année 2012

Avril
 2012

Psychologie positive
et psychologie "classique"

33 pages
Thierry TOURNEBISE
***ne figure pas dans les packs 2011***

La psychologie tend à s’occuper de comprendre les êtres humains et à leur permettre de mieux vivre. Ce qui différencie la psychologie « classique » et la psychologie « positive » c’est que la première s’investit dans la libération des traumas et la résolution des conflits présents dans la psyché,  et la seconde dans la valorisation des ressources et de la santé. L’une libère de la douleur, l’autre promeut le bonheur. Il est important de rappeler que la santé mentale ne se résume pas à l’absence de maladie. La première s’occupe de guérir les maladies, la seconde de développer la santé. Les deux approches ainsi semblent se compléter harmonieusement.

Entre la psychologie « classique » et la psychologie « positive » se trouve la psychologie « humaniste, existentielle » qui est plutôt tournée vers les ressources avec une idée de développement de Soi, pleinement centrée sur l’humain, mais sans évoquer la « notion de bonheur » explicitement.

Septembre
2012

DICO-Glossaire

Thierry TOURNEBISE

outils de travail
120 pages 
de définitions

405 entrées alphabétiques. Mots présentés sous l’angle de quelques références étymologiques, d’usage, et de lien avec la psychologie et la maïeusthésie. J’ai choisi ces mots  pour leur utilité dans lecture des publications que j’ai mises en ligne sur ce site, ou de mes ouvrages.

Concernant les  noms propres cités dans les définitions, vous trouverez aussi dans les dernières pages des entrées par ordre alphabétique.

Octobre
2012

Mieux comprendre la psychose
une surprenante modification de conscience

28 pages
Thierry TOURNEBISE

D’un côté les névroses, de l’autre les psychoses. Les différencier clairement est évident en termes de gravité, mais il n’est pas si facile d’énoncer la  nature précise de ces phénomènes en termes de troubles psychiques.

Ces quelques lignes vont tenter d’apporter sinon des éclaircissements, au moins de nouvelles possibilités de considérer le trouble psychotique, de le démystifier, de permettre aux praticiens d’avoir en la matière une écoute plus profonde, plus ouverte, face aux patients qui en souffrent.

Les apports du Dr Henri Grivois sur ce thème sont d’une grande importance et je m’y réfèrerai très souvent tout au cours de cet article, rendant hommage à son travail, qu’il est essentiel de connaître. Il est psychiatre spécialiste de cette pathologie (30 ans responsable des urgences psychiatriques à l'Hotel Dieu) et en a une approche où nous trouverons certaines analogies avec l'approche maïeusthésique.

Décembre
2012

Conscience et Sécurité routière
Un adaptation humaine en cours

19 pages
Thierry TOURNEBISE

 

Pour l’être humain il est relativement nouveau de pouvoir se déplacer aussi vite. La voiture « semble exister depuis toujours », mais son histoire est plus que récente : moteur à explosion fonctionnant au gaz d’Etienne Lenoir en 1860, voiture à vapeur d’Emil Mors en 1873 (se nommant « l’Obéissante »), moteurs quatre temps vers 1880, premières courses mettant en valeur le moteur quatre temps en 1894… c’est vers 1900 que les premiers modèles qui apparaissent pour le public. 1851, apparaît le premier code de la route, vers 1896 le 1er « permis de conduire » (simple certificat de capacité concernant la conduite et connaissance du véhicule). Le code de la route prend forme à partir de 1920.

Aujourd’hui, un siècle plus tard, la technologie a réalisé des prouesses, jusque dans l’individuel, où chacun  (ou presque) dispose d’un véhicule. La société s’est « adaptée » à ce phénomène fulgurant, de sorte qu’on ne peut plus aujourd’hui se passer de voiture, ne serait-ce que pour aller travailler (sauf si l’on est dans une zone où l’on peut disposer de transports en commun). Cette multiplicité des conducteurs conduit à une autre adaptation pour l’être humain : celle de « savoir vivre ensemble sur la route ». Or il  se trouve que la psychologie des individus se trouve confrontée à des composantes inattendues, amplifiées par la vitesse, par les risques que chacun court ainsi pour lui-même, et fait aussi courir aux autres.

Les solutions adoptées sont plus ou moins satisfaisantes et se cherchent dans ce balbutiement submergé (mais aussi aidé) par la technologie sans cesse plus performante. Faute de mieux la répression tient  une grande place, mais n’est pas la seule solution engagée. Quels sont les moyens les plus efficaces à développer ? Ces lignes proposent modestement d’explorer quelques composantes de ce « savoir vivre ensemble » si délicat.  

 

2013

Janvier
2013

Le coprs comme interlocuteur
une partie oubliée de la psyché

36 pages
Thierry TOURNEBISE

Il est habituel de considérer le corps comme exprimant des vécus plus ou moins conscients de la psyché. Il est habituel aussi d’y considérer des symptômes purement somatiques, dont s’occupe la médecine.

 Il est beaucoup moins habituel d’évoquer le corps comme « parlant » en son nom propre, comme exprimant des « émotions purement corporelles », et non une sorte de réplique d’un vécu psychique. Quand le corps produit des ressentis au niveau de la psyché pour être « entendu » dans ce qu’il éprouve et que l’on prenne soin de lui,  son « message » passe trop souvent inaperçu, car ce ressenti est interprété comme psychosomatique et l’on va se perdre en écoute de probables blessures psychiques cachées.

Le corps comme médiateur pour faire entendre les ressentis de la psyché est bien connu, mais la psyché comme médiateur pour faire entendre les vécus du corps n’est pas abordé en psychologie.

De tout cela découle la problématique d’un corps et d’une psyché qui seraient distincts, et nous oscillons entre cette éventualité dualiste et celle d’un « tout » plus ou moins clivé. Tous se passe comme si le corps faisait partie de la psyché (et pas forcément l’inverse). Le thème est ardu, incertain, délicat… cependant les réalités cliniques portent le praticien à ne pas négliger cet aspect dans ses investigations.

Mai
2013

Le verbe et la posture
communication...subtilités

35 pages
Thierry TOURNEBISE

La communication est un thème qui semble connu, presque devenu banal. Abordée, décortiquée et développée depuis longtemps, celle-ci semble avoir livré ses secrets. Les « spécialistes » en ont-ils fait le tour pour autant ? Des mots, des échanges, une plus ou moins grande efficacité, des émetteurs, des récepteurs, des distorsions, de la clarté, de la transmission, de l’affirmation, parfois un art de convaincre (ou même de manipuler)… Ou alors de la non-directivité, de l’écoute active, des reformulations, de l’empathie (et même une certaine humanité)… Nombreux sont les éléments, étudiés ou intuitifs, qui nous donnent quelques clés.

L’École de Palo Alto (de Gregory Bateson 1904-1980), sorte de référence en la matière, nous propose beaucoup de choses pertinentes. Avec Paul Watzlawick (1921- 2007) nous y entendons dire qu’« on ne peut pas ne pas communiquer ». Cette idée est tellement instaurée en paradigme, en fondement, que cela est devenu une sorte d’évidence ou même d’axiome ou de postulat (par exemple en PNL). Pourtant, rien n’est moins certain !

Nous allons consacrer cet article à une étude minutieuse de ce que peut être la communication, tout en respectant ce qui est dit ou cru actuellement, mais en accédant à un plus grand degré de précision (tout au moins sur certains aspects fondamentaux), sans rester prisonnier des paradigmes restrictifs. Nous y serons précis, innovants, concrets, subtils, aboutis… tout en laissant la recherche ouverte.

Le lecteur qui souhaite une information simplifiée sur la communication est invité à lire plutôt les publications « Assertivité » (septembre 2001) et « Reformulation » (novembre 2002). Celui qui souhaite de plus amples précisions en trouvera dans le texte ci-dessous, ainsi que dans « Non directivité et validations » (janvier 2012), ou dans l’ouvrage « L’art d’être communicant » (Dangles, 2008).

Aout
2013

Percevoir le monde...
L'objectivable et l'existentiel

34 pages
Thierry TOURNEBISE

 

Les 5 sens sont assez bien connus… mais en même temps la perception est assez mal connue. En effet, le plus souvent, plusieurs sens mis en action simultanément sont nécessaires à nos représentations mentales, notre reconnaissance du monde, l’activation de notre mémoire. Les sens ne fonctionnent pas isolements mais en synergie. De plus, ils opèrent plus ou moins en synesthésie, car plusieurs sens sont  impliqués dans une même perception, même quand un seul d’entre eux à été stimulé (par exemple une forme sera associée à un son, un son à un goût, le tact à une forme).  

Mais la perception déborde le cadre aussi des cinq sens. Nous connaissons la proprioception (sensibilité corporelle interne), la perception kinesthésique (de mouvement), la perception de l’« écoulement » du temps, la perception émotionnelle…, etc., il nous reste encor  à comprendre la perception de Soi, la sensibilité à autrui, le sens existentiel, ou même le vécu d’expériences clairement éprouvées, mais indicibles, voire non représentables, car elles ne sont ni sensorielles, ni expérientielles (par exemple EMI ou psychose, qui sont des vécus hors du commun, parfaitement « réels », et pourtant indicibles et trop souvent non entendus quand le sujet tente de les exprimer, tant cela sort des schémas de nos représentations habituelles). 

2013
septembre

Reflexions sur l'autisme
Le non pensable et l'indicible
42 pages
Thierry TOURNEBISE

Tenter de comprendre l’autisme est sans aucun doute une recherche nécessaire… mais tenter de comprendre les êtres vivant et éprouvant le monde avec autisme est certainement une priorité. Face à ces humains, dont l’expérience du monde est si différente de la nôtre, les parents comme les professionnels de santé sont déroutés. Les sujets concernés, eux-mêmes, ne peuvent organiser leur pensée aisément faute de repères, de modèles, de pairs avec qui partager sur le même mode.

« Ressentir » des choses pour lesquelles on ne trouve aucun interlocuteur, se trouve être pour eux une expérience héroïque. Pédopsychiatres, psychologues et orthophonistes font certainement un travail remarquable  et dévoué (en tout cas nous ne parlons ici que de ceux-là), mais les repères psychopathologiques qui sont les leurs risquent de limiter leur propre perception du sujet avec autisme. La nosographie tente de cerner une « situation de pathologie »… mais il y a aussi l’option de considérer le sujet avec autisme non comme « malade », mais comme un être ayant une perception du monde qu’il nous convient de comprendre afin de mieux pouvoir le rencontrer et le sortir de sa solitude. Le reste vient de surcroît avec la richesse de la vie sociale qui en découle… à partir de là toutes les techniques ou médications adaptées trouveront naturellement leur place.

Si la psychologie est habituée à explorer les histoires de vie ou les processus cognitifs,  il reste à envisager ce qui n’est, ni historique, ni cognitif, mais juste expérientiel. Ce qui est profondément ressenti (expérientiel) n’est pas forcément  évocable mentalement (donc en pensées), et donc ne peut évidemment pas être dit… et encore moins échangé avec autrui (surtout dans un environnement où cela échappe à tout le monde). Nous avons alors l’« indicible » (impartageable), mais aussi le « non pensable », pourtant ressenti mais qui n’est même pas accessible à la pensée de celui qui l’a vécu.

Voilà un champ d’exploration, pour les praticiens, qui mérite toute  leur attention, tant pour accompagner les sujets dits « avec autisme », que les sujets dits « psychotiques », que chez ceux dont les « troubles psychiques ordinaires » comportent néanmoins aussi de telles sources « non pensables ». Cet ensemble de situations va nous permettre une réflexion sur l’autisme, s’appuyant essentiellement sur le vécu de personnes concernées.

2013
Octobre

Les Cinq sens
14 pages

autres auteurs
Michel LAPEYRE  Psychologue, Musicothérapeute - Edwige QUIRIER Art thérapeute  

Un des modes d'expression de l'être humain est sa capacité à dire, à parler. Nous habitons les pensées et les pensées nous habitent, un monde de symboles vit en chacun de nous. Comment la parole fait-elle corps avec le sujet ? Bien souvent, ne sommes-nous pas perdus par et dans cette parole que ce soit dans la communication avec soi-même, avec l'autre, les autres ? La parole suffit elle pour bien vivre et bien communiquer ? Qu'en est il de la communication non verbale ? Comment l'utilisons-nous ?

Ces quelques lignes proposent d'aborder les 5 sens en tant que nos principaux outils d'information et de communication et comment ils nous permettent d'être présent à nous même et au monde.Nous tentons aussi d'expliciter les liens entre sensation, perception, mémoire et leurs distorsions.Nous abordons la nécessité de découvrir à nouveau les bases de notre sensorialité afin de développer une qualité de présence, de vie et une meilleure communication verbale et non verbale. 

2013
décembre

Pimum non nocere
"d'abord ne pas nuire"
31 pages


Thierry TOURNEBISE

« Primum non necere » fut proposé par Hippocrate dans son traité des épidémies. Ce « D’abord  ne pas nuire » peut sembler une évidence, mais comme tout remède comporte des effets secondaires, aucun soin n’est inoffensif. La question qui est posée dans tout traitement médical est d’apporter plus d’avantages que d’inconvénients. Une évidence qu’il n’est aujourd’hui toujours pas si aisée à cerner, tant la multiplicité des facteurs intriqués est grande.

 Le principe « primum non nocere » doit aussi s’appliquer au soin psychique. Bien sûr dans le soin psychiatrique (donc médical) où sont donnés des médicaments psychotropes, mais aussi dans le soin psychothérapique, ou même dans la relation d’aide. La question est posé de savoir s’il n’y a pas de nuisances évitables, de savoir ce qui permet « au moins de ne pas nuire »… puis aussi de ce qui permet d’apporter une qualité de soin efficiente (car c’est bien ce qu’on attend d’un praticien !).

Cette publication propose, à la fin, un tableau récapitulatif simple à utiliser pour bénéficier de quelques repères fondamentaux. J’attire votre  attention sur le fait que ce tableau ne prend sens qu’après la lecture de l’intégralité du texte. La réflexion proposée dans ce document reste bien sûr évolutive et ne prétend en aucun cas cerner la totalité de cette problématique. Elle n’en demeure pas moins pour autant une base pour les professionnels.

2014
février

Parts de Soi et entièreté
Quand l'élément contient le Tout

25 pages

Thierry TOURNEBISE

Le fait que la psyché semble constituée de celui que l’on est, de tous ceux que nous avons été et de ceux dont nous sommes issus, nous conduit à la notion de « parts de Soi ». Nous pouvons y ajouter la cohésion assurée par la pulsion de vie, et la protection assurée par la pulsion de survie.

Outre le fait que la psyché semble comporter d’autres éléments, cette notion de « parts de Soi » est toutefois ambiguë car, bien que chacun de ces éléments soit distinct de tous les autres, chacun d’entre eux est non seulement une entièreté… mais aussi contient ce Tout (ne serait-ce que potentiellement). Ainsi, le lien entre ce Tout (le Soi) et cet Élément (part de Soi) est très étroit, au point que ce n’est pas vraiment un lien mais une dimension existentielle simultanée où l’un et l’autre ne se quittent jamais vraiment.

Il m’est apparu nécessaire de réaliser pour les professionnels une publication sur ce thème, afin de lever les confusions, sachant qu’un pareil sujet est très délicat, difficile à mettre en mots ou même à appréhender par l’intellect. Il constitue pourtant un fondement expérientiel sans lequel le praticien risque de se limiter à des « bouts de soi » qu’il « raccommode entre eux » (en pure juxtaposition), au lieu de s’adresser à un être à part entière, en train de se retrouver lui-même en plénitude (intriqué de façon complexe). La qualité de la validation existentielle peut en être grandement affectée et, de ce fait, le résultat de la thérapie aussi.

2014
avril

L'estime de Soi
et l'inestimable de Soi

21 pages

Thierry TOURNEBISE

Développer son estime de Soi est souvent énoncé comme un noble projet. L’estime, cette chose clinquante et trébuchante,  est un piège subtil ! Elle concerne l’attribution d’une valeur… or le Soi, est par nature hors du champ des valeurs : il est inestimable. Comment alors parler d’estime de Soi sans produire le contraire de ce qu’on croyait énoncer ? L’estimer le réduit, le déchoit, depuis la zone existentielle incommensurable de l’être, vers celle des choses, des objets mesurables.

Ce basculement du subjectal (monde du sujet) vers l’objectal (monde des objets) ne nous fait parler que d’un « moi cherchant à briller », et non d’un « Soi lumineux ». Le dicton « Tout ce qui brille n’est pas or » s’applique encore plus subtilement ici : ne pas confondre un simple reflet avec ce dont il émane intrinsèquement une lumière. « Clinquant » et « lumineux » sont très différents. Nous n’en recueillons pas le même éclairage. Le Soi n’a que faire de recevoir de l’estime (y compris de soi même), il a avant tout besoin de considération (y compris de soi même). Le piège est tel à ce sujet qu’il s’imposait une publication pour mettre à  disposition quelques utiles précisions.

-